Construire un maison passive auvergne, est-ce rentable ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’augmentation croissante du coût des énergies et donc du chauffage a poussé le gouvernement à mettre en place la RT2012. Cette dernière permet de construire des bâtiments moins énergivores, donc plus économiques pour les maintenir à une température agréable, en période froide. On pourrait penser que naturellement, la réglementation thermique française nous amènera vers une isolation toujours plus importante, jusqu’aux performances des maisons passives, qui n’ont pas, ou très peu, de besoin en chauffage. Ce n’est pas si simple.

Pour répondre à la RT2012, les maisons coûtent environ 10 à 15% plus coûteuse pour leurs constructions. Ce surcoût est amorti en 7 à 15 ans, par rapport à une maison aux normes RT2005. Sachant que aucun contrôle n’était imposé pour la RT2005, on peut penser que l’amortissement sera plus rapide…Une maison passive, coûtera, selon le type constructif choisi, entre 25 à 40% plus chère qu’une maison à la norme RT2012.  La maison au norme de la RT2012 consommant déjà peu de chauffage, le retour sur investissement est loin, très loin d’être évident.

En fait, une maison passive, aujourd’hui, n’est rentable que dans le cas d’hiver très froid (-10), pendant longtemps (entre 2 à 4 semaine minimum). Cette démonstration comporte de très nombreux cas particulier mais, on peut, je pense, affirmer que construire une maison passive, dans la moitié sud et ouest de la France, voir en Auvergne (à part en montagne), n’est quasiment jamais rentable. Par contre, construire une maison qui tendra vers l’autonomie énergétique, c’est à dire non reliée aux réseaux (gaz, électricité, eau,…), est ) mon sens beaucoup plus intéressant.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »